01/01/1970

50e SNIM

Comment le carbone rend hommage au bois !

 

La Société Nautique de Marseille organise la 50e édition de la Semaine Nautique Internationale de Méditerranée (SNIM) à Marseille, du 3 au 6 avril 2015. Cette édition anniversaire sera Sport en mer et Rock ‘n roll à terre avec deux soirées concerts. Elle renoue avec son passé, en accueillant une trentaine de bateaux de la jauge IOR, qui régateront durant ces quatre jours, venant étoffer un large plateau issu de la classe IRC et des monotyopes.

Une flotte exceptionnelle de 200 bateaux est attendue pour fêter la 50e !

 

Dès sa première édition, la SNIM est un véritable succès international, explique Jean-Paul Vernet, vice-président de la Nautique et propriétaire d’un IOR, avec l’ensemble des grandes nations de la voile, qui sont réunies. Italiens, Australiens, Néo-zélandais… Très rapidement, la SNIM devient un laboratoire d’essai pour les grandes épreuves mondiales de la course au large, pour les dériveurs, et bien sûr les unités jaugées IOR en particulier le one tonner. Dès les années 70, 80 des marins de renom arpentent les pannes et le pavillon flottant de la Nautique : Tabarly et son Penduick III, Michel Malinovski, Gaston Defferre sur Palynodie, Alain Gliksman sur Raph, Giorgio Falk et son Guia, Herbert Von Karajan sur Helisara… la liste est loin d’être exhaustive. La SNIM devient rapidement l’étape incontournable pour la préparation des grands championnats IOR de l’époque : One ton cup, Half ton cup, Quarter ton cup, Admiral’s cup… Nous sommes au début de la professionnalisation et il y a donc à cette occasion une véritable lutte d’influence entre les différents acteurs de ces épreuves à venir, que ce soit entre les skippers mais aussi entre les architectes comme Stephens, Mauric, Carter, Peterson, Holland, Farr, Finot… les constructeurs comme Sangermani, Heger, Camper, sans oublier les accastilleurs internationaux comme Barbarosa, Lewmar, les voileries comme Hood, North, fabricants de mats… Tout ce beau monde était donc regroupé à Marseille pour la SNIM pour une seule raison : L’IOR produit des bateaux sûrs, rapides avec un circuit planétaire de premier ordre. La SNIM est au sommet de ce circuit en méditerranée…“

Une trentaine de ces bateaux sont attendus à Marseille, en parallèle de l‘imposante flotte IRC et des monotypes, mais Jean-Paul Vernet lance un appel - “car il en existe une petite centaine en Méditerranée“ – à ceux qui ont envie de se faire plaisir et d’envoyer du bois, avec nous…“ Chaque jour, ces anciennes bêtes de course s’affronteront sur un parcours côtier dédié et taillé sur mesure.

Les éditions se sont multipliées, la jauge IOR a fait progressivement place à la jauge IRC. Le lien entre les deux jauges est étroit, puisque la plupart des anciens IOR sont jaugés IRCUn demi-siècle plus tard, la Société Nautique de Marseille perpétue la tradition, puisqu’elle vient de remporter, pour la quatrième année consécutive, le titre de meilleur club de France de course au large, dans la jauge IRC, pour l’ensemble des résultats de ses bateaux et plaçant notamment l’un de ses fers de lance (Glen Ellen V) sur la deuxième marche du podium du championnat de France.

80 bénévoles pour un accueil aux petits soins sur la 50e ! La Société Nautique de Marseille, à l’occasion de cette 50e édition anniversaire, met les petits plats dans les grands, en proposant un accueil personnalisé aux concurrents présents. “On a décidé de constituer un groupe de bénévoles, qui aura à charge, chacun d’entre eux, une dizaine de bateaux sur les pannes, explique Philippe Peytou, responsable de la commission sportive de la Nautique. L’objectif est notamment, d’informer les équipages, en temps réel, sur le programme et ses éventuelles évolutions, la distribution de la presse (La Provence, Voiles et Voiliers et le SNIM niouze), et enfin, ce qui nous tient particulièrement à cœur, la distribution - avec explications - des outils nécessaires à la collecte des déchets, avec une information précise sur le lieu où entreposer ces déchets. Enfin, ces bénévoles répondront à toutes sortes de questions pratiques, concernant des adresses, des tarifs…“

 

Piérick Jeannoutot (photo départ triangle IOR Gérard Mincone)

 

Organisation

  • Société Nautique de Marseille, Président : Raymond Lamberti
  • Responsable Commission sportive : Philippe Peytou
  • Secrétariat, inscriptions : Chantal Benigni regate@lanautique.com
  • Snimniouze : Alice Potheau
  • Facebook La SNIM / Twitter  @La_Nautique (Séverine Prothon)
  • Site internet : www.lanautique.com
Recommander
  • gplus
  • pinterest