01/01/1970

Historique des trawlers :

L’histoire des trawlers se confond souvent avec celle du chantier « Grand Banks« , né aux États-Unis. Les premiers, construits en bois, remontent à 1956. Les trawlers sont des bateaux de pêche américains de la côte Est. Ils ont donné naissance à des navires de plaisance, très marins, dont la grande autonomie compense la vitesse modérée.

Dans l’esprit du créateur du chantier Grand Banks, la transformation en bateau de plaisance d’un bateau de pêche découlait des qualités marines, éprouvées de ce dernier. Le volume de la coque permettait des aménagements confortables et spacieux : le recours à une motorisation modérée entraînait en outre une importante autonomie, inconnue sur une vedette rapide.

Naissance du chantier :

Grand Banks Yachts a fondé son entreprise en 1956, à Hong Kong. Dans les années 60, Hong Kong est plus que jamais attractive. Son statut de colonie britannique captive de nombreux investisseurs anglophones, dont l’Américain Robert J. Newton. Suivi par ses fils, John et Whit, il y installe, en 1962, «American Marine», une entreprise de construction de bateaux en bois custom. Le chantier naval fait appel à des architectes de talent (Sparkman & Stevens, William Garden, Nat Herreshoff ou encore Ray Hunt).

Grand Banks Yachts économie :

Depuis 1956, Grand Banks Yachts Ltd construit des yachts de qualité supérieure. Le Grand Banks 45,  nouveauté 2008 du chantier GB, est fabriqué dans les établissements de Singapour, où environ 300 personnes travaillent. En plus de cette base de production, le quartier général de la marque Grand Banks dispose d’une usine en Malaisie, à la frontière de Singapour, où sont employés environ 1.500 ouvriers ,sur une superficie de 30 hectares, dont 15 sont couverts. Toutes les coques sont laminées en Malaisie, et tous les meubles y sont fabriqués à la main, grâce à des machines de haute technologie, en plus d’une main-d’œuvre très qualifiée. Toute la série, allant de 39 à 55, est assemblée au chantier de Malaisie, et soumis au contrôle qualité du chantier de Singapour.

 

Recommander
  • gplus
  • pinterest